Le Média de Marie

THÉORIE DE L’ÉVOLUTION – QUEL EST L’ENJEU DE NOUS Y FAIRE CROIRE ?

24 Commentaires

THÉORIE DE L’ÉVOLUTION : UNE PRÉOCCUPATION HAUTEMENT SATANIQUE

url

Selon ce que m’a enseigné le programme scolaire, mes lointains ancêtres descendent du singe et force serait-elle donc d’en conclure que je suis issue d’une évolution des espèces et non pas d’une Création Divine ?

D’après la théorie de Mr Charles Darwin (1809-1882) toute espérance en une vie autre et hors de la matrice satanique est  improbable puisque nous serions le fruit de l’évolution de ce monde.

Donc nous naissons, nous avons chacun moins de 100 ans pour détruire à notre tour un peu plus notre planète, nous mourrons et puis rien d’autre à l’horizon. Alors à quoi sert la vie vue sous cet angle ?

 

DARWIN A TORD

Nous ne descendons absolument ni de l’arbre ni du singe, nous avons été crées, alors pourquoi vouloir absolument nous faire croire le contraire ? L’enjeu doit en être très important !

3_i6dq5

L’ENJEU ? SATAN NOUS VEUT !

C’est en écoutant cette vidéo de Roger Morneau que j’ai eu envie de faire cet article. Elle est en anglais sous-titrée en français, dure plus d’une heure mais je vous la conseille du moins pour toute la partie qui parle de Satan et de son plan. Par contre je ne suis pas d’accord avec Mr Morneau lorsqu’il aborde le sujet de l’Eglise Adventiste.

Mr Morneau a fréquenté durant sa jeunesse,  des sociétés secrètes qui vénèrent Satan et ses anges et dont les membres obtiennent en retour la puissance, le pouvoir, l’argent, la respectabilité… enfin bref tout ce que l’homme vénal peut souhaiter en ce monde (« monde » représente ici la matrice satanique et non pas la planète Terre).

Il lui a donc été permis d’assister à des séances où Satan s’exprimait par l’entremise d’un Grand Prêtre, et il expliquait ce en quoi la THÉORIE DE L’ÉVOLUTION était importante dans son plan.

 

L’HOMME N’EST PAS UN ANIMAL

En faisant croire à l’homme qu’il descend du singe, cela retire toute notion de Lumière Divine qu’il porte en lui. Ce qui anéanti donc symboliquement en nous tout éventuel retour à ce que nous sommes en Réalité lorsque nous ne sommes pas prisonniers de cette matrice, c’est à dire des Esprits dotés d’une étincelle divine.

 

DARWIN EST PARTOUT

Pourtant me direz-vous, la théorie de l’évolution ne vous préoccupe pas tous les jours, et d’ailleurs vous n’en entendez même jamais parler. En êtes-vous si sûrs ?

Les manipulateurs savent bien qu’à force de nous répéter quelque chose, nous finissons par y croire.

Je n’ai pas la télé alors c’est à travers ce que me dit mon fils qui lui la regarde, à travers ce que je lis dans les blogs et aussi grâce au hasard que je visionne des films ou des séries télévisées que je trouve sur internet. Et là je peux vous dire que Darwin est présent à toutes les sauces , toujours à notre insu, afin de nous persuader insidieusement que nous ne sommes que des animaux.

CETTE SUGGESTION PERMANENTE QUE NOUS DESCENDONS DU SINGE

Afin de bien nous en persuader, des images à peine perceptibles à nos yeux, sont pourtant enregistrées par notre conscience et/ou la conscience collective de l’humanité, et nous allons malheureusement finir par y croire.

Série télé « LOST, les disparus » (saison 2, épisode 15) où on voit Claire, la jeune femme enceinte, nous montrer très nettement avec son doigt, afin que notre regard se pose bien dessus, même si nous n’en sommes pas conscients, le singe qui descend du cocotier !

Dans la scène il n’est nullement question du singe, personne ne lui indique de nous montrer le singe. Le geste est posé sans qu’il serve le film à proprement parler, mais par contre il influence notre conscience en venant nous rappeler que surtout nous devons bien nous souvenir que nous venons bien du singe. C’est fait subtilement.

Lost 2 - 15 - 1700  Lost 2 - 15 - 1647

 

Film La Voie Lactée 

lavoielacte                Scène du film,  durant la controverse de Braga, où le crâne du décor est celui d’un singe. La voie lactée

 

Autre exemple, les Enfoirés,  lorsqu’ils chantent la chanson de Zazie  » Je suis un homme« , se moquent carrément de nous ! et que faisons nous ? nous les adulons, les applaudissons , et en reprenant avec eux  les paroles de la chanson, symboliquement nous affirmons donc que nous sommes des hommes de cro-magnon, des singes etc.

Il faut comprendre que les symboles son extrêmement importants pour la matrice et que Satan doit toujours obtenir notre accord pour faire fonctionner son plan. Donc par le biais la chanson, on nous fait dire n’importe quoi et de plus à force qu’on nous la répète on finira aussi par y croire.

Pensez-vous que les gens de ce monde qui réussissent des carrières, qui ont la gloire, l’argent, la reconnaissance, obtiennent tout ceci sans servir un minimum Satan ? Dieu ne règne pas ici, alors ceux qui « réussissent » selon les critères de la société, sont ceux qui auront fait le plus de concessions au maître de ce monde, et là n’est pas la Voie montrée par le Christ puisque le Chemin de la Vérité qui nous rendra libres, passe par l’humilité, la simplicité et la pauvreté qui nous permettent de ne pas adhérer à ce monde.

Et dans le cadre de cet article sur la théorie de l’évolution, servir Satan c’est entre autre, faire passer le message que nous sommes bien issus des singes.

 

Darwin était aussi taxidermiste, donc sa théorie peut aussi être représentée dans les films sous forme d’animaux empaillés comme par exemple dans la publicité Granola, ou Histoire Naturelle de la chanteuse Nolwenn Leroy.

Granola                           seroussi-Nolwenn_Leroy

Je vous ai donné là quelques exemples de la présence de la théorie de Darwin dans les films, les chansons, la publicité, à vous maintenant de les repérer et vous serez étonnés de constater qu’effectivement l’insinuation est partout.

 

 CE MONDE NOUS MANIPULE

1 JEAN 2:15 et 2:16   N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.

Comme je l’explique dans ce blog par le biais de mes articles, le monde dans lequel nous vivons est un monde matriciel et cette matrice est satanique, ce qui veut dire qu’ici existe le bien et le mal, que tout est dualité et que cela n’a rien à voir avec un monde d’Unité. (Moi et le Père nous sommes Un.  Jean 10:30)

Nous sommes des Esprits venus faire une expérience d’incarnation dans un monde de dualité ; nous avons été piégés par cette matrice, mais nous allons avoir la possibilité de retourner à ce que nous étions avant de tomber dans le piège puisque nous vivons actuellement les temps de l’Apocalypse.

Je profite que dans la vidéo de Roger Morneau qui est disponible plus haut dans cet article, celui-ci parle de l’âme et il dit que l’âme, contrairement à ce que croient des millions de chrétiens, n’est pas immortelle. Cela fait partie du plan satanique de faire croire à l’immortalité de l’âme.

L’ÂME IMMORTELLE EST UN PLAN DE LA MATRICE

J’ai déjà expliqué dans un article précédant que nous avons absolument besoin d’un âme pour faire des expériences de vie dans ce monde.

Le concept de l’âme immortelle est vrai tant que vous voulez rester dans cette matrice de dualité, mais dès lors où vous avez le désir et la possibilité de retourner à ce que vous êtes en Réalité, il faudra que votre âme se tourne vers votre Esprit et qu’elle accepte de « mourir » ainsi que votre égo.

Nous faire adhérer à l’immortalité de l’âme revient à nous faire accepter de ne jamais quitter la matrice satanique.

Satan est très malin, il fallait se douter qu’il s’immiscerait dans les religions.

Pour relire mon ancien article « Sauver son âme, oui mais jusqu’à quel point ? » : http://wp.me/p4Bdxu-6p

The Temptation of Christ Ary Scheffer, 1854

Sidonie, pour LE MÉDIA DE MARIE.

 

Publicités

24 réflexions sur “THÉORIE DE L’ÉVOLUTION – QUEL EST L’ENJEU DE NOUS Y FAIRE CROIRE ?

  1. Merci pour ce travail, Sidonie.
    Autre signe : dans la chanson des Enfoirés, au début, on voit un damier, symbole du contrôle MK-Ultra (comme les jumeaux, le papillon etc)

  2. Sidonie, vous venez de me faire comprendre avec vos articles sur l’âme pourquoi les animaux n’ont pas d’âme : ils n’ont pas de travail à faire comme nous, pas de choix à faire, entre Dieu ou Satan, l’Esprit ou la matière. L’âme humaine est effectivement l’intermédiaire qui doit choisir entre l’Esprit et le corps, le Ciel et l’enfer, la Vie et la mort, c’est la condition sine qua non de notre rachat. L’âme est l’atelier de notre esprit.
    Un grand merci à vous!
    Mais je ne vous suis pas quand vous parlez de piège à propos de ce monde. Ce n’est pas un piège uniquement, c’est une réalité passagère pour servir au choix des âmes. On peut penser que beaucoup tombent dans le piège du monde extérieur, mais le monde est avant tout le plan de lutte pour remporter les victoires par Jésus-Christ. Victoires des âmes dignes de Dieu.
    Je dénonce aussi la fausse théorie de l’évolution à qui veut bien l’entendre. Mais c’est tellement ancré dans les esprits que les gens mettent plutôt en doute cette dénonciation! C’est vraiment une affaire satanique par excellence.

    • Voyez-vous Souri7, pour moi il n’y a aucune victoire à remporter car s’il y a victoire il y a perte d’un autre côté, cela est donc une dualité.
      Or nous devons retrouver l’Unité, cela passe par l’humilité, la transparence à ce monde et à la Lumière, nous devons redevenir comme un enfant et laisser la grâce agir à notre place. Ce qui signifie adhérer le moins possible à ce monde.
      Ceci n’est pas une lutte mais un lâcher-prise.

      Je vous rends grâce Souri7.
      Sidonie.

      • De même, lutter contre le nwo, la matrice, c’est donner de l’énergie à satan (mettre une majuscule à son nom également !).
        Cela ne veut pas dire accepter ce monde et ses horreurs, bien sur.
        Mais c’est dire « non, cela ne prend plus, je ne rentre plus dans ton jeu, tu as perdu. Mon seul amour, c’est Dieu ».

        Psaume 22

        Le Seigneur est mon berger :
        je ne manque de rien.
        Sur des prés d’herbe fraîche,
        il me fait reposer.

        Il me mène vers les eaux tranquilles
        et me fait revivre ;
        il me conduit par le juste chemin
        pour l’honneur de son nom.

        Si je traverse les ravins de la mort,
        je ne crains aucun mal,
        car tu es avec moi :
        ton bâton me guide et me rassure.

        Tu prépares la table pour moi
        devant mes ennemis ;
        tu répands le parfum sur ma tête,
        ma coupe est débordante.

        Grâce et bonheur m’accompagnent
        tous les jours de ma vie ;
        j’habiterai la maison du Seigneur
        pour la durée de mes jours.

        Oui, nous habiterons la maison du Seigneur pour l’Éternité !
        Amen.

    • bonjour,

      je viens de tomber sur cette page web et votre commentaire…

      Permettez-moi d’ajouter ceci :

       » ÂME
      Les termes originaux (héb. : nèphèsh [נֶפֶשׁ] ; gr. : psukhê [ψυχή]) employés dans les Écritures montrent qu’une “ âme ” est une personne, un animal, ou la vie dont jouit une personne ou un animal.
      Les connotations que le mot français “ âme ” évoque ordinairement dans l’esprit de la plupart des gens ne concordent pas avec le sens des mots hébreu et grec tels qu’ils sont employés par les rédacteurs de la Bible divinement inspirés. Avec le temps, ce fait est de plus en plus reconnu. Déjà en 1897, après avoir étudié en détail l’emploi du mot nèphèsh, le professeur C. Briggs écrivit (Journal of Biblical Literature, vol. XVI, p. 30) : “ Tel qu’il est actuellement utilisé […], le mot âme a habituellement un sens très différent de celui de נפש [nèphèsh] en hébreu, et il est facile pour un lecteur non averti de le comprendre de travers. ”
      Plus récemment, quand la Société d’édition juive d’Amérique a publié une nouvelle traduction anglaise de la Torah, les cinq premiers livres de la Bible, le rédacteur en chef, H. Orlinsky, du Hebrew Union College, déclara que le terme “ âme ” avait été virtuellement éliminé de cette traduction parce que “ le mot hébreu en question ici est ‘ Nèfèsh ’ ”. Il a ajouté : “ D’autres traducteurs l’ont interprété dans le sens de ‘ âme ’, ce qui est tout à fait inexact. La Bible ne dit pas que nous avons une âme. ‘ Nèfèsh ’ est la personne elle-même, son besoin de nourriture, le sang dans ses veines, son être. ” — The New York Times, 12 octobre 1962 .

      Quelle est l’origine de l’enseignement selon lequel l’âme humaine est invisible et immortelle ?

      La difficulté réside dans le fait que les sens couramment rattachés au mot “ âme ” proviennent principalement, non pas des Écritures hébraïques ou grecques chrétiennes, mais de la philosophie grecque antique, donc de la pensée religieuse païenne. Par exemple, selon Platon, philosophe grec, Socrate disait : “ Supposons qu’elle soit pure, l’âme qui se sépare de son corps : elle n’entraîne rien avec elle, […] c’est vers ce qui lui ressemble qu’elle s’en va, vers ce qui est invisible, vers ce qui est divin et immortel et sage, c’est vers le lieu où son arrivée réalise pour elle le bonheur, où divagation, déraison, terreurs […] tous les autres maux de la condition humaine, cessent de lui être attachés, et […] c’est véritablement dans la compagnie des Dieux qu’elle passe le reste de son temps ! ” — Phédon, 80, d, e ; 81, a.

      En opposition directe avec l’enseignement grec selon lequel la psukhê (“ âme ”) est immatérielle, intangible, invisible et immortelle, les Écritures montrent que psukhê comme nèphèsh, utilisés à propos des créatures terrestres, désignent ce qui est matériel, tangible, visible et mortel .

      La New Catholic Encyclopedia dit : “ Le mot Nepes [nèphèsh] est un terme au sens beaucoup plus étendu que notre mot ‘ âme ’ ; il désigne la vie (Ex 21.23 ; Dt 19.21) et ses diverses manifestations essentielles : la respiration (Gn 35.18 ; Jb 41.13[21]), le sang [Gn 9.4 ; Dt 12.23 ; Ps 140(141).8], le désir (2Sm 3.21 ; Prv 23.2). Dans l’A[ncien] T[estament], l’âme n’est pas une partie de l’homme, mais l’homme tout entier, l’homme en tant qu’être vivant. Pareillement, dans le N[ouveau] T[estament], l’âme désigne la vie humaine : la vie d’un individu, d’un sujet conscient (Mt 2.20 ; 6.25 ; Lc 12.22-23 ; 14.26 ; Jn 10.11, 15, 17 ; 13.37). ” — 1967, vol. XIII, p. 467.
      Dans son “ Glossaire des termes de théologie biblique ” (p. 27, 28), la New American Bible, traduction catholique, déclare : “ Dans le Nouveau Testament, ‘ sauver son âme ’ (Mc 8:35) ne signifie pas sauver une part ‘ spirituelle ’ de l’homme, par opposition à son ‘ corps ’ (au sens platonicien), mais toute sa personne, l’accent étant mis sur le fait que la personne vit, désire et aime, etc., en plus d’être concrète et physique. ” — Par P. Kenedy & Fils, New York, 1970.

      Nèphèsh vient vraisemblablement d’une racine qui signifie “ respirer ”. Dans un sens littéral, nèphèsh pourrait être rendu par “ un respirant ”. Le Lexicon in Veteris Testamenti Libros (Leyde, 1958, p. 627) de L. Koehler et W. Baumgartner donne cette définition : “ La substance qui respire, faisant de l’homme et de l’animal des êtres vivants Gn 1, 20, l’âme (strictement différente de la notion grecque d’âme) dont le siège est le sang Gn 9, 4sqq Lv 17, 11 Dt 12, 23 : (249 X) […] âme = être vivant, individu, personne. ”

      Quant au mot grec psukhê, les dictionnaires grec-français et d’autres le définissent entre autres par “ vie ”, “ le moi conscient ou la personnalité comme siège des émotions, des désirs et des sentiments ”, “ un être vivant ”, et ils montrent que, même dans les écrits grecs non bibliques, ce mot se disait au sujet des “ animaux ”. Évidemment, ces ouvrages, qui étudient surtout les œuvres grecques classiques, mettent aussi tous les sens que les philosophes grecs païens prêtaient à ce mot, notamment “ l’esprit séparé du corps ”, “ l’âme immatérielle et immortelle ”, “ l’esprit de l’univers ” et “ le principe immatériel du mouvement et de la vie ”. Sans doute parce que certains philosophes païens enseignaient que l’âme quittait le corps à la mort, le mot psukhê désignait aussi “ le papillon ou la mite ”, bêtes qui viennent d’une métamorphose, celle de la chenille en créature ailée. — A Greek-English Lexicon, par H. Liddell, R. Scott, H. Jones, 1968, p. 2026, 2027 ; A New Greek and English Lexicon, par J. Donnegan, 1836, p. 1404 ; Dictionnaire grec-français, par A. Bailly, L. Séchan et P. Chantraine, Paris, 1963, p. 2176 ; Dictionnaire grec-français, par V. Magnien et M. Lacroix, Paris, 1969, p. 2140, 2141.

      Les auteurs grecs de l’Antiquité ne donnaient pas toujours le même sens au mot psukhê, influencés qu’ils étaient par leurs philosophies personnelles et religieuses. À propos de Platon, à la philosophie duquel on doit les idées courantes relatives au mot “ âme ” (ce qui est généralement reconnu), on a dit que “ s’il parle parfois de l’une des trois [prétendues] parties de l’âme, l’‘ intelligible ’, comme étant nécessairement immortelle, alors que les deux autres sont mortelles, il laisse aussi entendre qu’il y a deux âmes dans un même corps, l’une immortelle et divine, l’autre mortelle ”. — The Evangelical Quarterly, Londres, 1931, vol. III, p. 121, “ Pensées sur la théorie tripartite de la nature humaine ”, par A. McCaig.

      Puisque les écrits non bibliques donnent des sens différents, il est indispensable de laisser les Écritures elles-mêmes parler, et montrer ce que les écrivains divinement inspirés entendaient par les mots psukhê et nèphèsh. Nèphèsh se rencontre 754 fois dans le texte massorétique des Écritures hébraïques, et psukhê 102 fois dans le texte des Écritures grecques chrétiennes établi par B. Westcott et F. Hort, ce qui donne un total de 856 occurrences (voir Appendice MN, p. 1695). La fréquence de ces termes permet de définir clairement le sens qu’ils revêtaient dans l’esprit des rédacteurs de la Bible divinement inspirés et l’idée que les écrits de ces derniers devraient transmettre à notre esprit. Un examen de ces deux termes révèle qu’ils ont une signification étendue, enrichie de bien des nuances ; néanmoins, lorsque les rédacteurs de la Bible parlent de la nature humaine, il n’y a chez eux ni contradiction, ni confusion, ni désaccord, ce qui n’est pas le cas chez les philosophes grecs de la période dite classique.

      Les premières âmes terrestres. Le mot nèphèsh paraît pour la première fois en Genèse 1:20-23. Le cinquième “ jour ” de création, Dieu dit : “ ‘ Que les eaux pullulent d’un pullulement d’âmes [nèphèsh] vivantes et que des créatures volantes volent au-dessus de la terre […]. ’ Et Dieu se mit à créer les grands monstres marins et toute âme [nèphèsh] vivante qui se meut, dont les eaux pullulèrent selon leurs espèces, et toute créature volante ailée selon son espèce. ” De même, au sixième “ jour ” de création, nèphèsh est appliqué aux ‘ animaux domestiques, aux animaux qui se meuvent et aux bêtes sauvages de la terre ’, qui sont autant d’“ âmes vivantes ”. — Gn 1:24.
      Après la création de l’homme, Dieu, qui lui donnait des directives, employa de nouveau le mot nèphèsh pour désigner les animaux, “ tout ce qui se meut sur la terre, qui a en soi vie d’âme [littéralement : “ qui a en soi une âme (nèphèsh) vivante ”] ”. (Gn 1:30.) On a d’autres exemples d’animaux désignés ainsi en Genèse 2:19 ; 9:10-16 ; Lévitique 11:10, 46 ; 24:18 ; Nombres 31:28 ; Ézékiel 47:9. On notera que les Écritures grecques chrétiennes se servent pareillement du mot psukhê pour désigner les animaux, par exemple en Révélation 8:9 et 16:3 où il est question de créatures marines.

      Ainsi donc, les Écritures montrent clairement que nèphèsh et psukhê s’emploient pour la création animale, qui est inférieure à l’homme. Les mêmes termes s’appliquent à l’homme.
      L’âme humaine. C’est précisément la même expression hébraïque, celle qui a été employée pour l’espèce animale, à savoir nèphèsh ḥayyah (“ âme vivante ”), qui est utilisée pour désigner Adam lorsque, après que Dieu l’eut formé de la poussière tirée du sol et qu’il eut soufflé dans ses narines le souffle de vie, “ l’homme devint une âme vivante ”. (Gn 2:7.) L’homme était différent des animaux, mais cette différence ne tenait pas au fait que l’homme était une nèphèsh (“ âme ”) et qu’eux ne l’étaient pas. C’était plutôt, comme le montre le récit, parce que lui seul avait été créé “ à l’image de Dieu ”. (Gn 1:26, 27.) Il avait été créé avec des qualités morales comparables à celles de Dieu, avec une puissance et une sagesse bien supérieures à celles des animaux. Il pouvait donc tenir dans la soumission toutes les formes inférieures de vie créée (Gn 1:26, 28). L’organisme humain était plus complexe et doué de plus de capacités que celui des animaux (voir 1Co 15:39). En outre, Adam avait, mais il la perdit, la perspective de vivre éternellement ; cela n’est jamais dit à propos des créatures inférieures à l’homme. — Gn 2:15-17 ; 3:22-24.
      Certes, le récit précise que Dieu ‘ souffla dans les narines de l’homme le souffle [forme de neshamah] de vie ’, mais il ne mentionne pas ce fait dans la relation de la création des animaux. Cependant, le récit de la création de l’homme est manifestement beaucoup plus détaillé que celui de la création des animaux. D’autre part, Genèse 7:21-23, qui décrit la destruction par le déluge de “ toute chair ” qui n’était pas dans l’arche, met les animaux dans la même liste que les humains, puis ajoute : “ Tout ce en quoi le souffle [forme de neshamah] de la force de vie était en action dans les narines, c’est-à-dire tout ce qui était sur le sol ferme, tout mourut. ” Il est évident que le souffle de vie des créatures animales provenait aussi, à l’origine, de Jéhovah Dieu, le Créateur.
      De même, l’“ esprit ” (héb. : rouaḥ ; gr. : pneuma) ou force vitale de l’homme n’est pas différent de la force vitale que possèdent les animaux. C’est ce que montre Ecclésiaste 3:19-21 où il est dit qu’“ ils ont tous un même esprit [werouaḥ] ”.

      L’âme : une créature vivante. Comme il est dit, l’homme “ devint une âme vivante ”. Il était donc une âme, mais n’avait pas une âme comme quelque chose d’immatériel, d’invisible et d’intangible habitant en lui. Montrant que l’enseignement chrétien ne diffère pas de l’enseignement hébreu antérieur, l’apôtre Paul cite Genèse 2:7, disant : “ C’est même écrit ainsi : ‘ Le premier homme Adam devint une âme vivante [psukhên zôsan]. ’ […] Le premier homme est de la terre et fait de poussière. ” — 1Co 15:45-47.
      Le récit de la Genèse révèle qu’une âme vivante est le résultat de la combinaison du corps terrestre avec le souffle de vie. L’expression “ souffle de la force de vie [littéralement : “ souffle de l’esprit (ou : force agissante [rouaḥ]), de vie ”] ” (Gn 7:22) indique que c’est la respiration de l’air (et de l’oxygène qu’il contient) qui entretient la force vitale, ou “ esprit ”, qui est dans toutes les créatures, humains et animaux.

      Puisque le mot nèphèsh désigne la créature elle-même, il faut s’attendre à ce que les fonctions ou caractéristiques physiques propres aux créatures de chair lui soient attribuées. C’est précisément le cas. Il est question de nèphèsh (“ âme ”) qui mange de la viande, de la graisse, du sang ou d’autres choses matérielles (Lv 7:18, 20, 25, 27 ; 17:10, 12, 15 ; Dt 23:24) ; qui est affamée ou qui a envie de manger et de boire (Dt 12:15, 20, 21 ; Ps 107:9 ; Pr 19:15 ; 27:7 ; Is 29:8 ; 32:6 ; Mi 7:1) ; qui s’engraisse (Pr 11:25) ; qui jeûne (Ps 35:13) ; qui touche des choses impures, telles qu’un cadavre (Lv 5:2 ; 7:21 ; 17:15 ; 22:6 ; Nb 19:13) ; qui est ‘ saisie comme gage ’ ou “ enlevée ” (Dt 24:6, 7) ; qui travaille (Lv 23:30) ; qui est réconfortée par de l’eau fraîche quand elle est fatiguée (Pr 25:25) ; qui est achetée (Lev 22:11 ; Éz 27:13) ; qui est offerte comme offrande votive (Lv 27:2) ; qui est mise aux fers (Ps 105:18) ; qui perd le sommeil (Ps 119:28) ; enfin, qui est haletante. — Jr 15:9.
      Il est également à noter que dans de nombreux versets il est question de “ mon âme ”, “ son âme ”, “ ton âme ”, etc. C’est parce que nèphèsh et psukhê peuvent signifier soi-même en tant qu’âme. En français, par conséquent, le sens de ces expressions peut souvent être rendu par des pronoms personnels. L’ouvrage Lexicon in Veteris Testamenti Libros (p. 627) dit que “ ma nèphèsh ” signifie “ je ” (Gn 27:4, 25 ; Is 1:14) ; “ ta nèphèsh ” signifie “ tu ” (Gn 27:19, 31 ; Is 43:4 ; 51:23) ; “ la nèphèsh de lui ” signifie “ il, lui-même ” (Nb 30:2 ; Is 53:10) ; “ la nèphèsh d’elle ” signifie “ elle, elle-même ” (Nb 30:5-12), etc.

      Le mot grec psukhê est employé de la même manière. W. Vine écrit (Vine’s Expository Dictionary of Old and New Testament Words, 1981, vol. 4, p. 54) qu’il peut servir d’“ équivalent du pronom personnel, dans le but d’accentuer ou de créer un effet : 1re personne, Jean 10:24 (‘ nous ’) ; Héb. 10:38 ; cp. [comparer avec] Gen. 12:13 ; Nomb. 23:10 ; Jug. 16:30 ; Ps. 120:2 (‘ moi ’) ; 2e personne, 2 Cor. 12:15 ; Héb. 13:17 ”, etc.

      Merci d’avoir eu la patience de lire !
      Bien à vous….
      Marcel, alias plumedefou

  3. Oui, enfin bref, une belle compilation d’âneries et de niaiseries dangereuses pour ceux qui seraient tentés d’y croire. Mmh ? Ah oui, pardon, je parle bien sûr du créationnisme. Non mais sérieusement, ouvrez les yeux et arrêtez de voir du complot mondial absolument partout, vous vous enfoncez dans votre propre connerie ! L’évolution est simplement un fait certain et prouvé, et ce sont les hommes qui ont donné naissance à dieu, quel que soit son nom (qui est peut-être même Satan, au fond). Car avez-vous déjà envisagé le problème dans l’autre sens ? Si vous réfléchissez deux minutes (pas plus, ne risquez pas la surchauffe cérébrale), il est simplement logique qu’avec la prise de conscience de l’abstrait dont l’homme a pu faire preuve au cours de son EVOLUTION, il a alors envisagé lui-même des forces supérieures qui pourraient gouverner sa destinée. Et c’est ainsi que chacun de nous voit dieu, bouddha, allah, satan ou schtroumpf d’une manière spécifique, puisque chacun dispose de sa propre conscience. Conscience qu’accompagne la capacité à réfléchir, capacité que tâche justement d’étouffer la religion…

    • Bien sûr que derrière le mot « dieu » se cache qui l’on veut, Satan par exemple. Je ne parle donc pas de dieu dans mes articles et je n’évoque pas de religions non plus car comme vous le soulignez elles nous empêchent de réfléchir par nous-même.

      Qui vous a rentré dans la tête que vous procédiez d’une évolution ? Y avez-vous réfléchi par vous-même ?
      Cherchez Stéphane, voyez comme la matrice vous/nous manipule et reposez-vous la question de savoir si vous pouvez faire une confiance aveugle en ceux qui vous ont enseigné cette théorie.
      Comprenez quel est l’enjeu de cette immense manipulation qui est si importante qu’on ne veut y croire.
      Le monde n’est pas du tout ce que nous croyons qu’il est.
      Sidonie.

      • Bonjour Sidonie, merci pour tous vos articles réellement passionnants. Mais pourquoi diable (oserais-je dire !) aurions-nous été piégés d’après vous ? N’aurions-nous pas simplement choisi cette expérience en toute conscience ? N’aurions-nous pas fait le choix de la dualité, de la séparation d’avec le Divin, Dieu, la Source etc. ? C’est précisément ce qui est évoqué par un ouvrage tel que « Un cours en Miracles » : nous aurions choisi de nous séparer de Dieu, pour le retrouver ensuite. Cette séparation ayant engendré la peur et la culpabilité que nous ne cessons d’expérimenter si nous ne nous faisons pas cet effort de nous rappeler pas au Divin, dans chaque instant. Petite digression ouvrage qui dit par ailleurs que « nous voyons ce que nous croyons » : autrement dit que tout est symbole et que donc nous voyons ce que nous cherchons en tout chose, ceci faisant écho à votre blog qui étudie la symbolique.
        Mais pour revenir à ma question : Pourquoi devrions-nous nous croire victimes d’une manipulation ? Si l’on admet que tout est juste, alors notre conscience évolue dans une certaine réalité qui est celle qu’elle s’est construite pour évoluer ? Merci à vous.

      • Bonjour al2015, merci pour votre participation.
        Bien sûr nous avons choisi en toute liberté de venir vivre la dualité sur cette planète de 3D non unifiée en pensant que nous pourrions quitter cette dimension une fois nos expériences terminées.
        Seulement la matrice d’origine a été falsifiée par les Dracos et nous nous sommes trouvés pris au piège avec la perte du souvenir de qui nous sommes en Réalité.

        Il fallait donc attendre une fin de cycle pour pouvoir nous délivrer de ce piège, chose qui se fait actuellement malgré les derniers efforts de Satan et de ceux qui nous dirigent.
        De par la descente de la Lumière Divine, les humains se réveillent, pas tous, soit par choix, soit par oubli total de leur divinité, rien n’est à juger et chacun ira où le mènera sa vibration.

        La matrice tente d’écarter un maximum d’humains candidats à l’Éveil en simulant au niveau de notre cerveau les mécanismes de l’Ascension, c’est ce que je démontre dans mon blog afin de prouver que ce monde n’est pas du tout ce que l’on nous fait croire dans les médias, dans les livres, à l’école ni au travers des religions.
        Comme vous le soulignez, « nous voyons ce que nous croyons/créons » car nous sommes réellement des Créateurs puisque nous sommes à l’origine des êtres divins et non pas des singes, même si nous n’en n’avons plus conscience. Nous faire croire que nous sommes des singes évolués est une manière de nous faire oublier cette origine divine et donc créatrice qui est en nous.
        Si nous avions le souvenir de notre divinité , de l’Amour que nous sommes et la conscience de notre pouvoir créateur je n’imagine pas que le monde serait ainsi.
        Satan et ses sbires n’ont pas de pouvoir créateur et c’est donc au travers de manipulations inimaginables qu’ils nous poussent à créer ce monde chaotique qui leur est favorable.
        Je tente à ma façon de le prouver en montrant comment par exemple des films nous programment mentalement.

        Alors pour répondre à votre question que je trouve fort intéressante, ce que nous créons, c’est à dire en gros le chaos sur cette planète, nous le créons car nous sommes influencés, manipulés par l’Ombre, par Satan et ceux qui nous dirigent, afin de les servir. Nous sommes leurs esclaves, nous travaillons pour eux et en plus nous les nourrissons de nos énergies.

        Nous ne créons pas en toute liberté, ce qui change les paramètres de la création, et de plus nous sommes des prisonniers de cette matrice devenue satanique, mais le malheur c’est que nous n’en avons pas conscience.

        Donc voyez-vous, tout n’est pas juste, puisque nous sommes manipulés pour ne pas nous éveiller en réalité mais seulement pour croire que nous nous éveillons (ce que je montre dans mon article au sujet de l’Exposition Universelle de Milan), c’est la raison pour laquelle il fallait mettre un terme à cette matrice falsifiée.

        Heureusement pour nous, l’Apocalypse permet en cette fin de cycle aux humains qui le désirent, d’ascensionner pour retrouver leur liberté et se souvenir de leur essence divine.
        Ce sera donc effectivement en toute liberté que notre Conscience nous permettra de faire d’autres expériences de Vies puisque nous sommes éternels, ceci dans des matrices non falsifiées et Unifiées, c’est à dire sans plus jamais perte du souvenir de notre Source.

        Je vous rends grâce al2015.
        Sidonie.

      • Al2015, je vois que je n’ai pas répondu à la question qui est de savoir pourquoi nous avons été piégés ?
        Et bien nous l’avons été car dans l’Univers il y a des prédateurs.

        Sidonie.

    • Vous êtes matricisé mon pauvre Stéphane,et je vous conseille,sans adhérer à sa confession protestante pour autant,mais pour apprendre,dans un premier temps,les conf.de Kent Hovind en vostf sur youtube,vous verrez qu’on ne peut et que l’on ne pourra jamais démontrer l’évolutionnisme,mais que les valeurs créationnistes établies par la Genèse sont les seules reconnaissables scientifiquement,c’est remarquable d’évidence;après cela,vous serez libre de demeurer dans votre erreur si cela vous chante,mais,vous constaterez que même le plus éminent spécialiste du darwinisme n’a pu l’emporter face à la vérité;et la preuve qu’il a fini par déranger est qu’il l’ont mis en prison pendant cinq ans pour rien.

      • Non, le créationnisme n’est pas démontrable scientifiquement, bien au contraire, il est tout simple, avec un peu de logique et d’esprit critique (qui ne semble pas courir les rues dans le coin), de prouver l’évolution et surtout de démontrer l’absurdité intégrale et monumentale de la création. Le fait que cet homme soit en prison n’est pas une preuve de la valeur de ses théories, mais de leur danger : je classe personnellement ce genre d’hommes dans la catégorie des arnaqueurs, de ceux qui profitent de la faiblesse d’esprit de certaines personnes affaiblies pour se remplir les poches de billets verts. D’ailleurs, vous me dites « les valeurs créationnistes établies par la Genèse ». Pouvez-vous me donner le texte qui m’établit point par point ces valeurs ? Car dans ce cas, quel est le livre sacré qui est correct ? La Bible ? Le Coran ? La Torah ? Le Dao De Jing ? L’annuaire téléphonique de Saône et Loire ?

  4. Cela rejoint ma foi cathare : pour nous, le Vrai Dieu est Source d’Amour. Nous émanons de Lui, et nous retournerons à Lui. Mais, tout comme les gnostiques, nous pensons que notre esprit a été fait prisonnier dans ce monde imparfait, qui ne peut être le monde du Dieu Bon, mais celui du démiurge.
    Une vie simple, pauvre et détachée des leurres de la matrice permettra à notre esprit de retourner d’où nous venons… un jour.
    Pour cela, nous essayons de suivre les enseignement du Christ, puisque nous sommes chrétiens, mais nous rejetons l’ancien testament, car nous ne pouvons envisager une seconde que Dieu soit un guerrier coléreux, exigeant des sacrifices, et choisissant un peuple au détriment des autres !

  5. Bonjour,

    Je viens de lire pas mal de vos articles et….j’en avais déjà entendue parler.

    Mais cet article ou vous dites que l’âme n’est pas immortelle, ça me perturbe! ( « Nous faire adhérer à l’immortalité de l’âme revient à nous faire accepter de ne jamais quitter la matrice satanique » )

    Ou alors je n’ai rien compris de tout ce que j’ai pu lire au cours de ces trente dernieres années,

    Pouvez vous m’en dire plus SVP j’ai besoin de comprendre!!

    Et comment véritablement sortir de cette matrice , bien que je ne regarde plus la tv depuis 8 ans, et que je ne cautionne plus ce monde barbare..

    Merci , Sidonie, de vos eclairages dans vos articles,

    ( Ps, c’est en découvrant « le grand reveil » que je suis tombée sur votre site,)

    • Bonjour Emma,
      Effectivement notre âme est un « accessoire » que nous avons pris pour vivre dans la matrice de 3D, au même titre que le corps de chair.
      Certaines religions nous disent qu’il faut absolument sauver notre âme car elle est immortelle. Elle est immortelle dans la matrice puisqu’elle en est un « accessoire obligatoire » et qu’elle perdure dans nos cycles de vies et de morts dans cette matrice de 3D. Les religions ont été falsifiées.
      Seulement l’âme sait ou du moins devrait se souvenir, que pour passer en 5D elle doit se tourner vers l’esprit qui lui est resté dans le soleil (avec notre corps d’Éternité).
      Malheureusement les âmes de certains humains sont si vieilles car ils sont piégés ici depuis tellement longtemps, qu’elles ont oublié qu’elles devaient se tourner vers l’esprit. Ce qui donne aujourd’hui ceux qui ne s’éveillent pas encore malgré la Lumière divine qui se répand sur cette planète.

      Mais rien n’est grave car de toute façons nous sommes tous immortels.
      Ceux dont l’âme ne s’est pas encore tournée vers l’esprit pourront le faire jusqu’au dernier moment lorsque viendra le temps de l’ascension collective. Pour le moment, du moins ceux dont l’âme a accepté de laisser place à l’esprit, ascensionnent à leur rythme, mais viendra le moment collectif où nous ne serons plus à cheval entre deux matrice, et où la matrice de 3D disparaitra complètement de cette planète.
      À ce moment là ceux qui voudront perdurer avec leur âme, iront rejoindre une matrice de 3D unifiée sur une autre planète (unifiée signifiant qu’ils auront le souvenir de qui ils sont et donc que le but de la vie est de retourner à notre Source Divine) et continueront leurs expériences jusqu’à ce que leur âme se tourne vers l’esprit. Chacun a le temps qu’il souhaite pour le faire, nous n’avons pas de jugement à avoir envers quiconque.

      Pour répondre à votre question de savoir comment quitter cette matrice, et bien il faut augmenter ses vibrations puisque la 5D vibre plus haut que la 3D, ceci se fait naturellement lorsque l’âme a accepté de mourir et chacun doit alors trouver son Coeur c’est à dire quitter l’égo. Il nous faut abandonner l’action/réaction qui est le mode de fonctionnement dans cette matrice. Laisser la dualité pour commencer à vivre l’UNité.
      L’entrée de nos corps dans la 5D se ressent physiquement, les vibrations sont ressenties chez certaines personnes, la brûlure du coeur aussi peut se ressentir, des picotements sur le corps, l’épée qui vient vous transpercer le coeur peut se ressentir aussi, des points dans la tête qui se connectent entre eux, la paume des mains et le dessous des pieds peut brûler, des douleurs inhabituelles, des changements de rythme du sommeil, des changements dans nos préférences gustatives, des sons dans les oreilles, le rythme cardiaque qui change, sentir notre coeur qui respire, vivre des délocalisations de la conscience, etc, etc
      Il faut commencer à nous mettre en conformité avec le mode de fonctionnement d’un humain en 5D. Ceux qui sont plus avancés le vivent déjà et peuvent constater que leurs préoccupations quotidiennes ont radicalement changé.
      Ne plus s’intéresser à ce qu’il se passe dans cette matrice c’est déjà moins participer à celle-ci.
      Laissons notre libre-arbitre qui est un véritable poison car nous adhérons au fait que nous pouvons nous tromper une fois sur deux puisque nous avons le choix, pour nous abandonner à la Grâce qui Elle, sait ce qui est parfait pour nous et qui ne permettra jamais que nous manquions de quoi que ce soit.

      Bien entendu, c’est un mode de fonctionnement nouveau, il nous faut retrouver l’Humilité, la Simplicité et arriver à vivre comme un enfant qui ne se soucie pas du lendemain.

      J’espère avoir répondu à vos questions, n’hésitez pas à demander des éclaircissements si vous le désirez.

      Je vous rends grâce Emma,
      Sidonie.

      • Merci Sidonnie , et soyez bénie pour vos reponses qui ont l’avantage d’être claires ,

        Prendre le mot « accessoire » pour parler de l’âme m’aide à mieux comprendre!! je croyais effectivement que l’âme était immortelle, et puisque il nous est demander de tout remettre en question je suis donc ravie de voir les choses autrement.

        Vous dites que l’âme doit se tournée vers l’esprit, l’Esprit Saint, c’est bien cela?

        Vous décrivez parfaitement les vibrations dans le corps et je ne n’etais pas sure que c’était cela,

        Depuis quelque temps déjà j’ai quitter l’ego, me suis tournée vers le cœur , je n’ai presque plus d’action/reaction, ni de jugement (et quand ça arrive parfois, je me tourne vers Dieu )et la vie coule toute seule avec simplicité et serenité !! et je m’en tiens à la Volonté du Père , moi sa toute petite créature .
        Je ne me suis jamais aussi sentie bien que depuis que j’ai lâché ce faux monde!!

        J’aime beaucoup votre façon d’expliquer les choses et je vous en remercie,
        Bénédictions !!

      • Non Emma, l’esprit est notre corps de résurrection, corps d’éternité que notre conscience doit réintégrer.
        L’Esprit Saint est une énergie qui provient du soleil central de la galaxie. Énergie qui pénètre en nous et qui procèdera au retournement complet du fonctionnement notre conscience. C’est grâce à cette énergie que le passage d’une dimension à une autre se fait.
        C’est le même processus qui s’effectuera à chaque changement de dimension que nous vivrons.

        À toujours,
        Sidonie.

      • Bonjours Sidonie ,Coeurs en convergence

        En te relisant je retrouve cette affirmation que  » »’nos corps d’Eternité se trouvent dans le soleil » »

        Est-ce du littéral ? ou une allusion à la Source Incommensurable qui se trouve PARTOUT dans le Cosmos —-qui attend le RETOUR de notre Parcelle d’Esprit enrichit de toutes nos expériences  »’ de l’infiniment Nul à l’infiniment GRAND  »’ ——– pour créer l’Etre FINAL Transcendé ?

        LITTERAL ! soit du révélé de ton Guide ou la synthése de ta riche Vie Spirituelle vibratoire ?

        On est d’accord ,c’est totalement secondaire quand on EST dans dans l’orientation de la réalité de l’Amour du coeur ——–ou est lové le UN du Pére ———- J’ai déjà abordé la réalité des DEMEURES RESIDENCES suggérées par le Maitre ! Chaque mot à une importance dans la queste de plus de Vérité.

        En partage Fraternel

        JEAN-POL

      • Bonjour Jean-Pol,

        Pour être plus juste je devrais dire que nos corps d’Éternité étaient gardés dans le soleil car à l’époque à laquelle nous vivons il n’est plus besoin de se rendre dans le soleil pour le retrouver, ces corps ont été libérés et sont au plus près de nous, il nous reste « juste » à les activer.

        C’est de mon expérience spirituelle personnelle que j’ai pu vérifier cette vérité car lorsque je me suis retrouvée dans le soleil j’ai revêtu ce corps d’Éternité, j’étais faite du soleil.
        Alors je pense que pour répondre à ta question c’est au sens littéral qu’il faut le prendre bien que maintenant que la Lumière est revenue sur ce monde, nos corps d’Éternité ne sont plus confinés dans le soleil, ce qui signifie que l’étape du passage par le soleil n’est plus nécessaire comme il y a encore 40 ou 50 ans.

        Je te rends grâce de coeur à coeur Jean-Pol.
        À toujours,
        Sidonie.

  6. Ah pardon jai oublier des questions que je me pose a la lecture de votre reponse a Al2015,

    vous dites, ; -« Bien sûr nous avons choisi en toute liberté de venir vivre la dualité sur cette planète de 3D non unifiée en pensant que nous pourrions quitter cette dimension une fois nos expériences terminées.
    Seulement la matrice d’origine a été falsifiée par les Dracos et nous nous sommes trouvés pris au piège avec la perte du souvenir de qui nous sommes en Réalité.  »
    « Il fallait donc attendre une fin de cycle pour pouvoir nous délivrer de ce piège »..

    Ma question est;
    est ce que cela voudrait dire que nous nous faisons piégés a chaque debut de cycle?
    mais est ce que nous arrivons tous en même temps dans un cycle?
    personne ne pourrait nous « avertir » du piege avant de venir experimenter, parce que si j’ai bien compris on parle de cycle mais si on en sort a chaque fin (enfin si on peut apparament..), donc quelque chose ou quelqu’un ou un esprit ou que sais-je, pourrait nous prévenir, non?

    Ca devient confus dans mon esprit mais bon, si mes questions sont d’ordre d’ignorance , les reponses me permettront d’avancer en comprehension…

    Merci à vous Sidonnie !

    • Re-bonjour Emma,
      Non nous n’arrivons pas tous en même temps sur cette planète, certaines âmes sont très vieilles et d’autres le sont moins et les plus jeunes sont celles qui en général se « réveillent » plus facilement.
      Avant de comprendre que le piège s’était totalement refermé beaucoup se sont faits avoir, puis d’autres sont venus en connaissance de cause pour vivre jusqu’à l’oubli de qui nous sommes dans une matrice satanique.
      Pour les âmes les plus jeunes, bien sûr que leur esprit savait qu’il allait se faire piéger, mais certains d’entre nous ont fait ce choix afin de venir en aide à l’Humanité. D’autres se sont incarnés pour vivre ce moment unique d’ascension collective, et sans doute pour diverses autres raisons aussi.
      Cependant il y avait un risque, celui que la Lumière ne réussisse pas à pénétrer la matrice, mais comme nous pouvons le constater, Elle a réussi puisque nous le vivons et que nous nous éveillons.
      Venir en aide signifie apporter sa capacité à vibrer plus haut pour aider la montée vibratoire de l’Humanité, signifie aussi ancrer et semer la Lumière Divine sur ce monde mais aussi servir « d’exemple » aux Humains lorsqu’au moment de l’ascension collective certains auront oublié qu’il faut lâcher-prise à tout afin de ne pas entrer en réaction face à la Lumière mais se laisser traverser par Elle.
      La Lumière est Amour, Elle est la Vie, Elle signe notre retour à notre Éternité et pour cela il faut se laisser faire et lâcher ce monde, cette matrice, il ne faut absolument rien retenir à soi mais se laisser traverser.

      Je vous rends grâce Emma.
      Sidonie.

  7. Magnifique réponse!!! Vous avez le Don de faire comprendre !!
    Je ne sais pas si vous avez un autre blog ou vous developpez tout cela ….parce que j’irais de suite!!

    Vous dites aussi; « Venir en aide signifie apporter sa capacité à vibrer plus haut pour aider la montée vibratoire de l’Humanité, signifie aussi ancrer et semer la Lumière Divine sur ce monde mais aussi servir « d’exemple » aux Humains lorsqu’au moment de l’ascension collective certains auront oublié qu’il faut lâcher-prise à tout afin de ne pas entrer en réaction face à la Lumière mais se laisser traverser par Elle. »..

    Cool ! j’essaie depuis des années de faire passer le message du Christ, de la Lumiere Divine etc dans la famille, mais rien n’y fait, alors cette idée d’aider au moment de l’ascension me plait beaucoup!!!

    En attendons, continuons de vibrer!

    Je vous rend grâce également Sidonnie !

    • Je vibre à lire vos mots Emma, c’est cela cette nouvelle forme de communication qui s’en vient.
      Je précise pour ceux qui ne ressentent pas encore les vibrations, cela se ressent physiquement et cela parcourt le corps.
      C’est un nouveau type de fonctionnement, c’est celui de la 5D.
      Nous ne pourrons plus nous faire avoir par des mensonges comme dans cette matrice ni par des gens qui cachent leur jeu, ça vibre ou ça ne vibre pas.
      C’est merveilleux ce qui s’en vient !
      Continuons de vibrer comme le dit Emma.

      à toujours,
      Sidonie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s