Le Média de Marie


2 Commentaires

LA BASTILLE de 1889 – réssuscitée 99 ans après, puis volontairement oubliée

Dans mon premier article concernant LA BASTILLE, je vous avais rappelé que cette prison ne concernait nullement le peuple, mais permettait au Roi d’embastiller les personnes « sataniques » afin de nous préserver de leur mauvaise influence.

La Révolution Française de 1789 a permis aux satanistes de lâcher la Bête en « prenant la Bastille », et depuis nous ne pouvons que constater où en est rendue notre société actuelle au niveau dépravations en tous genres.

Afin de vous montrer comment se fait la mise en place de la matrice depuis 1789 qui ira jusqu’au « combat final » que livrera Satan dans l’espoir de se substituer au créateur de ce monde, je dois vous en démontrer les rouages et cela passe par la reconstruction de La Bastille. Cela explique la nécessité de cet article qui pourrait vous sembler bien anodin et hors sujet mais vous comprendrez que la matrice a une trame logique et que telle la réalisation d’un canevas nous approchons du point final.

L’Exposition Universelle de 1889

L’image emblématique de cette exposition de 1889 reste pour le monde entier celle de LA TOUR EIFFEL car c’est pour cette occasion qu’elle fut érigée.

Paris_1889_plakat

Mais qui se souvient de la reconstruction de la Bastille et de la rue Saint Antoine ?

Et pourtant son coût de 12 millions de francs de l’époque entièrement financé par un industriel franc-maçon, Jean-Marie Perrusson, grand fabriquant de terres cuites de Sâone-et-Loire, dépassait largement celui de la tour Eiffel qui se montait à 7,8 millions de francs

Le prétexte du centenaire de la Révolution Française faisait passer ce projet pharaonique pour « normal » et personne ne devait se poser de questions quant à son emplacement en dehors des limites officielles de l’Expo. Elle se trouvait à l’angle de l’avenue de Suffren et le l’avenue de La Motte Picquet, au bout du Champ de Mars.

Elle fut cependant inaugurée 1 an avant l’exposition, le 10 mai 1888.

f1.highres

Le chantier proprement dit de cette grosse bâtisse ainsi que tout le quartier de la Bastille débuta fin avril 1887 et fut achevé en 7 mois. Un travail colossal de vraies charpentes, de vraies maçonneries et de vrais reliefs, le tout étant plus vrai que nature.

 

CE QUI RESSEMBLERAIT À UN OUBLI ?

Elle ne figure pas sur la plupart des documents/souvenirs de l’Exposition Universelle de 1889 !

1889_vuegeneral

3114891185_1_7_TsJIgbag

 

Monsieur Perrusson qui avait déboursé 12 millions de francs aurait sans nul doute rué dans les brancards s’il s’agissait d’un malencontreux oubli puisque le but avoué d’une exposition universelle est, en tant qu’industriel, de se faire connaître afin de montrer son savoir faire pour ensuite enregistrer des commandes.

Chose qu’il a d’ailleurs faite, dans la réalisation d’un pavillon style renaissance, aux dimensions bien plus raisonnables de 320 m2 et surtout bien mieux placé car situé aux pieds de la Tour Eiffel.

 

À QUOI POUVAIT BIEN SERVIR SA RECONSTRUCTION ?

1) à reproduire la vie d’un quartier parisien en 1789

2) à faire la fête dans ce lieu

 

porte de cachot

porte de cachot

1) Nous savons qu’elle a été reconstruite avec un maximum de matériaux provenant de sa démolition et retrouvés chez les brocanteurs. 

Clés de la Bastille

Clés de la Bastille

Sur l’affiche un peu plus haut, on voit au pied de la forteresse, les maisons/échoppes reconstituées elles aussi telles qu’elles existaient en 1789. Celles-ci étaient destinées à être louées aux commerçants afin de donner vie à cette reconstitution qui dura tout de même 4 ans et 4 mois.

Voici un exemple d’exposants que l’on pouvait trouver dans l’enceinte de la Bastille (je ne parle pas de l’exposition universelle) :

– salle des fêtes, restaurant ; antiquaire ; ravaudeuse ; poterie « Au bon diable » ; poupées ; tabac ; perruquier, barbier ; apothicaire ; boulangerie ; horloger ; hôtel « Au lion d’or »; bar café « Aux enfants de Bacchus ; Poste aux lettres ; cabinet de sorcellerie Cagliostro ; cartomancienne ; gants, cravates, lingerie ; imprimeur ; dépôt des chaises à porteur ; jouets ; pâtisserie ; laiterie ; boucherie  …

On peut constater que cela ressemble bien à la reconstitution de tout un quartier tel que celui de la porte St Antoine au 18ème siècle.

 

2) Cette Bastille se visitait, l’entrée y était payante et on venait y faire la fête.

L’intérieur de la prison avait été transformé en salle des fêtes, on y jouait des pièces de théâtre, on y chantait, on y dansait.

Tous les jours des artistes défilaient dans les rues du quartier St Antoine, des scènes d’époques et en costumes y étaient rejouées, comme par exemple les évasions du fameux prisonnier de la Bastille, Latude.

 Comme le 14 juillet 1789, on dansait à la Bastille.

 Pour le vertige du grand frisson, une montagne russe y avait même été construite !

 

QUE SE CACHE T-IL DERRIÈRE CETTE BASTILLE DE 1889 ?

Pourquoi ne pas l’avoir reconstruite sur son lieu d’origine ou plus proche de son lieu d’origine ou sur le lieu même de l’Exposition Universelle ?

C’est en répondant à cette question que l’on comprend comment la matrice satanique met en place des balises, des points de repères, des sortes de relais activés par nos énergies afin de créer des alignements architecturaux et de pouvoir édifier son plan diabolique.

En 1889 il aurait été déjà possible de voir la raison de ce choix d’emplacement pour cette nouvelle Bastille si l’on avait eu des cartes de France précises.

Tout d’abord il faut savoir qu’une autre prison a été appelée Bastille, c’est celle du Mont-Saint-Michel en normandie.

Son nom était La Bastille des mers. 20355-004-9F9C6A6D

 

Grâce à Google Earth, j’invite chacun à aller vérifier par lui-même ce que je vais dire.

En géométrie deux points sont toujours alignés entre eux, mais pour en aligner trois ça ne peut pas être aléatoire.

C’est pour cela qu’il ne peut pas s’agir d’une simple coïncidence que les 3 Bastilles soient parfaitement alignées.

Vous pouvez le constater en traçant un trait qui part de la place de la Bastille à Paris et qui arrive au sommet du Mont Saint Michel.

Cette droite passe exactement sur le lieu de la reconstruction de la Bastille de 1889 !

1

2

3

CONCLUSION

J’ai cherché à vous décrire avec quelques détails la Bastille de la rue de Suffren car ceux-ci serviront pour la suite de mes articles. Puis je vous ai montré que cet emplacement proche du Champ de Mars mettait en alignement 3 « Bastilles » dont une est passée aux oubliettes afin sans doute, de ne pas éveiller nos soupçons.

Cet article, fait suite à mon premier qui parlait de la Bastille d’origine : http://wp.me/p4Bdxu-cY

Dans le prochain article je vous démontrerai ce qu’il se trame derrière tout cela et qui annonce bien la Fin des Temps.

 

*Tout ce qui se rapporte aux détails de la reconstruction de la Bastille, est tiré du livre de Thierry Van de Leur et Fernand Pigeat : L’EPHEMERE RESSURECTION DE LA BASTILLE, aux éditions Lulu.

 

Sidonie pour LE MEDIA DE MARIE.

Publicités


4 Commentaires

LA BASTILLE SERA RECONSTRUITE ! (1ère partie : Un symbole inattendu)

1501523-le-forteresse-de-la-bastille

Elle fut construite en 1370 comme un fort, appelé tout d’abord 

FORT ET BASTIDE SAINT-ANTOINE LEZ PARIS,

puis elle pris de nom de BASTILLE et fut par la suite une prison.

 

Ne cherchez pas la rumeur de sa reconstruction dans vos journaux actuels, c’était le bruit qui courrait à Paris en 1886 : on allait la ressusciter !

La population était paraît-il heureuse de cet événement, mais certains devaient tout de même se demander pourquoi l’avoir faite tomber en 1789 si c’était pour la rebâtir 100 ans plus tard.

La logique de la République est la logique satanique, mais reste tout de même très éloignée de la logique du citoyen de base que fera de nous quelques temps après, cette fameuse PRISE DE LA BASTILLE, le 14 juillet 1789.

Il est historiquement reconnu que la Bastille assiégée, s’est toujours rendue… drôle de forteresse ! Surtout qu’il aura suffit d’une poignée de Révolutionnaires bien manipulés par ceux qui voulaient mettre en place une République pour la faire tomber.

Aux yeux de ceux qui manipulaient les débuts révolutionnaires, il ne fallait cependant pas minimiser ce symbole ni lésiner sur sa puissance représentative dans l’inconscient collectif d’où des images fortes.
Les images sont fortes certes, mais menteuses,  car un détail est falsifié. La porte Saint-Antoine avait été détruite 11 ans plus tôt !!! Étonnant, non ?

Cela nous cache encore une manipulation, mais pourquoi notre inconscient devrait-il garder en mémoire la Forteresse + la Porte ?

bastille           Prise_de_la_Bastille_IMG_2250

 

IL N’Y A PAS EN FRANCE, DE MONUMENT PLUS SYMBOLIQUE QUE LA FORTERESSE DE LA BASTILLE.

Des fêtes de 14 juillet (Bastille Day) ont toujours lieu dans de nombreux pays. 

 

LA BASTILLE en quelques chiffres

afin de vous faire une idée du « molosse de pierre » que fut au temps jadis le porte respect de la Monarchie.

Voici ses mensurations à la Révolution :   

– 8 tours

– 66 m de long et 34 m de large

– 24 m de hauteur au niveau des tours (ou 21 m selon les auteurs)

– entourée d’un fossé de 25 m de largeur et de 8 m de profondeur

– les murs faisaient environ 8 m d’épaisseur à la base (ou 1,8 m selon les auteurs)

– 6 cachots qui descendaient à 7 m de profondeur

– 42 cellules confortables

 Ces données divergent parfois mais leur réalité n’est pas importante pour ce que j’ai à dire, seul le symbole l’est.

IMG_4912

 

Une prison

C’est sous Louis XI qu’elle commença à servir occasionnellement de lieu de rétention.

On associait la Bastille aux célèbres « FILLETTES » du Roi, qui étaient selon les historiens, soit des cages de plusieurs mètres carrés soit carrément minuscules, voire aussi uniquement des chaînes avec des boulets, peu importe la vérité puisque l’élément suivant, montre que c’est l’image de la cage qui a été retenue comme symbole.

Une pièce d’or de 2013 commémore ce souvenir ; sur sa face est le profil de Louis XI et sur son revers une fillette,
étrangement symbolisée par un CUBE ( référence à la Jérusalem céleste ?) constitué d’un maillage.

50e_or_france_2013_louis_xi  50e_or_france_2013_louis_xi_pile

C’est Richelieu qui en fit une prison d’État du temps des Lettres de Cachet, qui signifiaient qu’on pouvait y être emprisonné sans procès.

Les nobles et grands bourgeois embastillés disposaient de cellules de plusieurs pièces, de chauffage, de repas fins (le pain et le vin du Roi), ils pouvaient recevoir des visiteurs et avaient même une certaine liberté à l’intérieur de la prison. Ça n’était pas le bagne !

Le 14 juillet 1789 il y avait seulement 7 prisonniers à la Bastille, le peuple était étonné du si petit nombre qui n’était pas en rapport avec les bruits qui circulaient.

 

Alors pourquoi la nécessité de « prendre la Bastille » ?

Tout s’éclaire si l’on s’en réfère à la nature de ses prisonniers.

Le Roi avait le pouvoir mais aussi le devoir de préserver la Monarchie et son peuple de toute influence satanique qui se vérifiait par des comportements, des actes, des écrits, contraires au respect de l’humain et au bon fonctionnement de la société.

La personnalité des prisonniers embastillés était pour la plupart d’essence diabolique et soit ils oeuvraient contre le Roi mais aussi contre le peuple en cherchant à le pervertir, à le manipuler. (source Nº1, voir en bas de page).

 

Voltaire, Franc-Maçon, manipulateur et menteur avait commis de « méchants vers » et fut incarcéré. C’est malheureusement grâce à cette incarcération qui lui fit de la publicité, qu’il fut lancé dans le monde des Lettres. Il est à l’origine du verbe « embastiller ».

Le Duc de Richelieu, libertin notoire y a été emprisonné.

Le Marquis de Sade, personnage pervers et extrêmement diabolique fit plusieurs séjours en ce lieu durant plusieurs années. Ceci prouverait bien que le Roi désirait protéger son peuple d’une telle influence sadique.

Les Cent vingt journées de Sodome, écrites à la Bastille EGPq8

 

LA BASTILLE, AU CENTRE DE MENSONGES ET DE MANIPULATIONS DE L’INCONSCIENT COLLECTIF

Les livres d’histoire sont falsifiés dans le sens qui intéresse les dirigeants du monde afin naturellement de nous manipuler.

La Bastille, comme nous venons de le voir ne représentait pas du tout une peur pour la population puisque cette prison ne les concernait pas, cela leur avait toujours été dit.

Seulement pour amener la République et tuer la monarchie il fallait bien relâcher les suppôts de Satan et faire participer le peuple à la destruction de ce monument symbolique.

Ceux qui ont organisé la Révolution Française (les Francs-maçons) nous l’ont présentée comme étant le symbole de l’arbitraire et du pouvoir absolu, et ont préparé le terrain bien des années plus tôt, comme ils le font actuellement pour le Nouvel Ordre Mondial, afin au final de nous faire accepter leurs désidérata.

 

Souvenez-vous que Satan ne peut rien faire sans notre accord, c’est pour cela qu’il nous manipule.

Le fait de participer à la démolition de la Bastille sous-entend l’acquiescement tacite que nous ne désirons plus de frein au satanisme, c’est comme ça que nous lui avons symboliquement rendu la liberté le 14 juillet 1789.

C’est ce dont le Roi nous protégeait, mais nous ne le savions pas.

 

 

14 JUILLET, TOUS LES ANS ON REMET ÇA !

 

0fe80c735de834c50ab223d31dd9bcee

Comme toujours dans cette matrice, on pense fêter tel événement et en fait on danse sur autre chose.

Il faut cependant remarquer que la Bastille se fait presque oublier à cette date, car il est surtout question du défilé militaire sur les Champs-Élysées ainsi que du feu d’artifice à la Tour Eiffel. On nous dit désormais que c’est plutôt le 14 juillet 1790 que nous célébrons, soit la Fête de la Fédération.

Faire croire qu’il n’existe pas, c’est bien là la stratégie de Satan !

14-juillet-feu-artifice-Tour-Eiffel-tricolore-_-630x405-_-©-Groupe-F-Thierry-Nava_block_media_very_big

Saviez-vous que les Champs-Elysées sont le lieu des Enfers dans la mythologie grecque !

 

Conclusion de cette 1ère partie :

– Les dessins et tableaux représentant le 14 Juillet 1789 sont trompeurs quant à la Porte Saint-Antoine, nous verrons pourquoi dans un autre article.

– La Bastille est le symbole de la Révolution du peuple, mais c’est ce qui est caché le plus important,

elle est le symbole qui libère totalement les forces sataniques qui n’ont plus aucun frein.

Son plan forme la lettre D, comme pour contenir le DIABLE ?

Bastille__plan

 

Le second article concernant la Bastille aura pour sujet sa reconstruction pour l’Exposition Universelle de 1889 et la vraie raison qui se cache derrière cela.

 

Source Nº1 : http://www.youtube.com/watch?v=B7awnKDdzSs

 

 

Sidonie, pour LE MÉDIA DE MARIE.